Le Référentiel Européen des e-Compétences fait partie de l’agenda « e-skills for the 21st century » de l’Union européenne. Il constitue une des composantes majeures de la « Grande coalition en faveur de l’emploi dans le secteur du numérique » lancée par la Commission européenne en mars 2013 dans le but de pallier le retard dans ce secteur.

La structure du Référentiel Européen des e-Compétences comporte 5 domaines d’e-Compétences, provenant des métiers des TIC :

  • Planifier
  • Développer
  • Utiliser
  • Faciliter
  • Gérer

Chaque domaine a plus ou moins d'importance en fonction de chaque métier cible. À titre d'exemple, un manager requiert une certaine polyvalence dans tous les domaines.

Pourquoi est-il important de tenir compte des compétences numériques du référentiel européen pour construire des profils adaptés à l’e-commerce transfrontalier ? Le but est de dépasser les barrières en réunissant des compétences communes et reconnues en France comme en Allemagne.